Le député Acquaviva « attaché » à la répression républicaine ?

Les propos de M. Acquaviva, tenus lors d'une audition publique, ont susciter en Corse une émotion compréhensible, M. Acquaviva étant sensé défendre l'option nationaliste corse pour laquelle il a été élu.

Partager ce contenu sur vos réseaux !

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Les propos de M. Acquaviva, tenus lors d’une audition publique, ont susciter en Corse une émotion compréhensible, M. Acquaviva étant sensé défendre l’option nationaliste corse pour laquelle il a été élu.

Le représentant du « nationalisme institutionnel » à l’Assemblée Nationale ne peut ignorer la portée de ses paroles, ni feindre d’ignorer les objectifs des lois liberticides fomentées par le régime Macron, en Corse peut être plus qu’ailleurs encore.

Dans la guerre sociale en cours, M. Acquaviva aurait-il choisi le camp de l’oppresseur, celui qu’il avait appelé à soutenir par le vote en 2017 ? Ou bien s’agit il d’une stratégie de « drague » des électeurs ou des relais locaux du macronisme ? Ces propos résonnent douloureusement aux oreilles des nombreux corses qui ont subi les exactions des forces de police française pour avoir défendu notre peuple.

Forza Nova condamne fermement les déclarations de M. Acquaviva et appelle l’ensemble de notre peuple à s’apprêter à résister aux nouvelles agressions que ne manquera pas de perpétrer le régime Macron dans les semaines et mois à venir.

Autres articles

Conférence de presse du 28/11/2020

Forza Nova tenait une conférence de presse autour de la crise sanitaire, la défense des libertés individuelles et collectives en Corse et les modes d’action